Bandeau
Éducation à la Défense et à la Sécurité nationale
Site non officiel
Descriptif du site
The Pacific (2010)
Article mis en ligne le 15 mars 2017
dernière modification le 8 juin 2017

par Nghia NGUYEN

 

C’est à partir des témoignages de plusieurs US Marines ayant participé à la Guerre du Pacifique – notamment ceux de Robert LECKIE, Eugene B. SLEDGE, Chuck TATUM -, que Steven SPIELBERG, Tom HANKS et Gary GOETZMAN ont produit « The Pacific ».

Minisérie en dix épisodes, diffusée par la chaîne américaine HBO, « The Pacific » retrace la Guerre du Pacifique à travers le parcours de trois soldats de la 1re Division de Marines : Robert LECKIE, John BASILONE et Eugene SLEDGE. Les jeunes hommes s’engagent au lendemain du traumatisme de Pearl Harbor. Ils seront des grandes campagnes du corps des Marines, combattant à Guadalcanal, en Nouvelle-Bretagne (Cape Gloucester), Peleliu, Iwo-Jima et Okinawa. BASILONE est tué à Iwo-Jima, quant à LECKIE et SLEDGE, ils survivent au conflit mais l’idéalisme et la générosité de leur démarche se sont à jamais perdus dans la violence et les souffrances des combats.

« The Pacific » restitue la guerre au niveau des fusiliers marins de la « Old Breed » enterrés dans leurs trous noyés par des pluies diluviennes. L’attente, les maladies, la boue, l’odeur de la mort, la violence paroxystique des combats, la camaraderie, accompagnent le spectateur tout au long de l’histoire. La perspective recherchée par les producteurs est la souffrance du « grunt », fidèlement restituée par une mise en scène historique et technique de qualité nonobstant quelques plans en images de synthèse.

Steven SPIELBERG - dont le père a servi durant la Deuxième Guerre mondiale contre les Japonais - voulait absolument produire quelque chose sur ce conflit marquant pour les Américains mais beaucoup moins connu en Europe. Projet de plusieurs années, la série fut tournée en Australie durant dix mois et bénéficia d’emblée d’un budget confortable : 200 millions de dollars. « The Pacific » fut un pari réussi, mais il a bénéficié d’une solide expérience à travers deux autres productions l’ayant précédé : le film « Saving private Ryan » (1998) et, surtout, une autre série culte « Band of brothers » (2001).

 

Insigne de la 1re Division de Marines

 

 


En passant par l’Histoire

Sites favoris



IHEDN


Réserve citoyenne


CAJ


Fondation pour l'École


Espérance banlieues

Espérance ruralités

Cap Jeunesse


pucePlan du site puceContact puce

RSS

2016-2017 © Éducation à la Défense et à la Sécurité nationale - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.60