Bandeau
Éducation à la Défense et à la Sécurité nationale
Site non officiel
Descriptif du site
Le Brevet d’Initiation Aéronautique (BIA)
Article mis en ligne le 23 septembre 2017
dernière modification le 20 décembre 2017

par Nghia NGUYEN

 

Qu’est-ce que la sustentation ? Comment distinguer ce qui vole en étant plus léger que l’air et ce qui vole en étant plus lourd ? Quel est le principe de propulsion d’un hélicoptère par rapport à un avion ? Qu’est-ce que l’allongement et comment le calculer ? Autant de questions que le Lieutenant (R) Jean-Philippe BAJATA a abordé ce mercredi 20 septembre en présence d’une douzaine d’élèves du Lycée Jean Monnet de Cognac. Durant deux heures, l’officier a présenté et animé la première séance du Brevet d’Initiation Aéronautique (BIA), qui fait l’objet d’une convention entre l’établissement scolaire et la Base aérienne 709 Commandant Ménard (BA 709). (1)

Formation diplômante créée en 1999, rattachée à la filière Sciences et Techniques Industrielles (STI), le BIA donne une culture générale dans le domaine de l’aéronautique (air et espace) et prépare à l’école de pilotage comme aux métiers de l’aéronautique plus largement. La formation débute à l’entrée du lycée. Elle dure une année scolaire où les élèves travaillent cinq matières : la connaissance des aéronefs, celle de l’aérodynamique et de la mécanique du vol, de la météorologie, de la réglementation (navigation et sécurité des vols), de l’histoire de l’aéronautique et de l’espace. À l’issue de ces apprentissages, un examen sous forme de QCM, organisé par les Comités d’Initiation et de Recherche Aéronautique et Spatiale (CIRAS), délivre le BIA.

La présence d’un aéro-club et la signature d’une convention avec les ministères de l’Éducation nationale, de l’Écologie et des Transports sont nécessaires pour mettre en place la formation au sein d’un lycée. Le département de la Charente bénéficie d’un avantage inestimable avec la présence sur son territoire de la BA 709. Qui plus est, une unité militaire qui accueillera dans le courant de l’année 2018 l’École de l’aviation de chasse de la BA 705 de Tours. Les lycées du département – plus particulièrement ceux de Cognac et de Barbézieux – ne pouvaient trouver meilleur partenaire pour sensibiliser et pré-former aux métiers de l’aviation. Installée au milieu des vignobles du Cognaçais, la BA 709 est également la base des drones Reaper qui opèrent actuellement au sein de l’opération Barkhane.

Responsable du BIA, le Capitaine Igor KOSTIW, pilote instructeur et vétéran de nombreux engagements extérieurs à bord de Mirage F1, parcoure les lycées de Charente où il assure les cours avec le Lieutenant BAJATA. Passionné, dynamique et expérimenté, il aborde avec pédagogie des sujets qui peuvent impressionner du fait de leurs aspects techniques et scientifiques. Pourtant, le BIA est un enseignement qui croise de manière concrète nombre de disciplines que les lycéens de 2nde ont au programme : les Mathématiques, la Physique, l’Anglais fut-il aéronautique et même l’Histoire-Géographie. Le fait que ce brevet soit aussi pris en main par l’Armée de l’Air, permet la création d’utiles passerelles avec l’enseignement et la culture de défense.

  1. La BA 709 assure aussi une formation au BIA au Lycée Beaulieu de Cognac et au Lycée Elie Vinet de Barbézieux.

__________

 

Poste de l’élève-pilote dans le cockpit d’un SOCOTA TB-30 Epsilon

Salle d’enseignement mécanique

Simulateur du Grob 120

SOCOTA TB-30 Epsilon

 


En passant par l’Histoire

Sites favoris



IHEDN


Réserve citoyenne


CAJ


CAJ


Fondation pour l'École


Espérance banlieues

Espérance ruralités

Cap Jeunesse


pucePlan du site puceContact puce

RSS

2016-2018 © Éducation à la Défense et à la Sécurité nationale - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.60