Bandeau
Éducation à la Défense et à la Sécurité nationale
Site non officiel
Descriptif du site
L’Institut des Hautes Études de Défense Nationale (IHEDN)
Article mis en ligne le 29 octobre 2017
dernière modification le 29 décembre 2017

par Nghia NGUYEN

 

L’Amiral Raoul CASTEX (1878-1968)

C’est à un marin, l’un des grands théoriciens et stratèges maritimes farnçais du XXe siècle, que nous devons la naissance de l’Institut des Hautes Études de Défense Nationale (IHEDN). Lorsque l’Amiral Raoul CASTEX créé le Collège des Hautes Études de Défense Nationale (CHEDN), en 1936, il pressent que la Défense nationale ne relève plus exclusivement de l’action du Ministère de la Guerre mais, dorénavant, de l’ensemble des forces vives de la Nation.

Raoul CASTEX est le contemporain du Général allemand Erich LUDENDORFF (1865-1937), le théoricien de la « guerre totale ». Il fait partie de cette génération d’officiers - marqués par la Première Guerre mondiale - qui pensent que la Défense est, plus que jamais, une question d’esprit et de culture. Le premier – l’Esprit de défense – doit être conforté afin de permettre l’élaboration de la deuxième – la culture de défense – dont la diffusion dans toute la société participe fondamentalement à sa résilience. L’Esprit de défense doit, donc, être affirmé au plus haut niveau pour qu’une véritable culture de défense puisse imprégner les sphères politique, économique et morale du pays.

« Conduire la guerre, globaliser la Défense, construire la résilience »

L’Amiral CASTEX veut ainsi bâtir un cadre d’animation, de réflexion et de travail autour de l’Esprit de défense : un cadre destiné à la formation d’une élite qui aurait en charge la conduite des conflits à venir à tous les niveaux. Si la Deuxième Guerre mondiale ne laisse pas le temps au CHEDN d’accomplir la mission voulue par son fondateur, elle en conforte l’initiative et les idées. Le conflit qui s’achève en 1945 – et qui a vu l’effondrement humiliant de 1940 - ne pouvait mieux illustrer ce que l’existence d’une nation doit à l’ancrage d’un esprit de défense.

Le CHEDN disparaissait ainsi pour voir renaître, en 1947, sa mission au sein d’un Institut des Hautes Études de Défense Nationale. Aujourd’hui, l’IHEDN est un Établissement Public Administratif (EPA) dépendant directement du Premier Ministre. Sa vocation reste de sensibiliser les cadres supérieurs de la Nation aux questions de défense, ce dans tous les secteurs d’activité qu’ils soient civils ou militaires.

L’Institut, dont le siège est installé dans l’enceinte de l’École militaire de Paris, organise ses enseignements autour de sessions nationales et régionales. Produisant, chaque année, des travaux de prospection, il s’appuie sur un réseau d’associations régionales animé par ses anciens auditeurs.

L’IHEDN au sein des trinômes académiques

L’IHEDN a joué un rôle important dans la mise en place des trinômes académiques, à commencer par la promotion même du concept de « trinôme ». L’atonie de ces derniers relève cependant davantage de la défaillance de l’acteur central – l’Éducation nationale – que de l’Institut lui-même.

Si les associations régionales fournissent les interlocuteurs officiels auprès des recteurs, des professeurs ont pu suivre une session en région qui leur donne une véritable formation aux questions de défense. Coupés du monde de l’entreprise, ils n’en touchent pas moins bien plus de personnes dans leur cœur de métier. Ces enseignants – véritables relais d’opinion encore trop peu nombreux – sont l’incarnation même de la mission de l’IHEDN.

**********

 

Le séminaire « Cohésion Nationale et Citoyenneté » (CNC)

Créé en 2006 d’abord à titre expérimental, le séminaire de l’IHEDN CNC a depuis démontré son utilité. Le succès de la formule a amené l’Institut à sa reconduite d’année en année pour finalement le pérenniser.

Ciblant la formation de ceux qui sont en contact d’une manière ou d’une autre avec la jeunesse, le séminaire CNC - qui s’est d’abord ouvert à l’Île-de-France - a fini par s’élargir à l’ensemble des régions. Les personnels de l’Éducation nationale, du monde associatif et de l’entreprise, mais aussi divers acteurs engagés dans la vie des quartiers (éducateurs, réservistes citoyens, policiers...) sont ainsi invités à suivre une formation d’une semaine dont les principaux objectifs sont d’instruire aux problématiques liées à la Défense partant à développer l’Esprit de défense à l’échelle des territoires de proximité.

Le séminaire CNC vise aussi à croiser les regards et à mutualiser les expériences de terrain d’acteurs très différents, dont le contact avec la jeunesse permet cependant une convergence des réflexions. Faire émerger des réflexions utiles sur les questions de civisme, de sécurité voire de gestion des territoires de l’échelle de la commune à celle de la région est un objectif à part entière. On y reconnaîtra le savoir-faire et la grande expérience de l’IHEDN qui, depuis des décennies, travaille selon le principe de la mise en synergie d’acteurs de la société civile très différents.

Les thèmes abordés pour la session 2018 sont :

  • Nation, cohésion nationale et citoyenneté : quelles définitions ?
  • Faut-il faire évoluer la conception républicaine de la laïcité pour améliorer la cohésion sociale ?
  • Faut-il saluer le drapeau dans les écoles ?
  • Enjeux et défis de la lutte anti-terroriste en France
  • Quel engagement citoyen pour les jeunes ?
  • Le rôle des médias dans la construction de la citoyenneté
  • Mondialisation, citoyenneté et multiculturalisme
  • La mémoire est-elle un vecteur de citoyenneté ?
  • Les jeunes soldats en opérations extérieures : retour d’expérience
  • Pourquoi se radicalise-t-on ?

​Les professeurs pourront très utilement partager leurs expériences de terrain, tout en complétant leur formation au contact d’autres professionnels et acteurs sociaux.

__________

 

Le séminaire « Cohésion Nationale et Citoyenneté » (CNC)

Créé en 2006 d’abord à titre expérimental, le séminaire de l’IHEDN CNC a depuis démontré son utilité. Le succès de la formule a amené l’Institut à sa reconduite d’année en année pour finalement le pérenniser.

Ciblant la formation de ceux qui sont en contact d’une manière ou d’une autre avec la jeunesse, le séminaire CNC - qui s’est d’abord ouvert à l’Île-de-France - a fini par s’élargir à l’ensemble des autres régions. Les personnels de l’Éducation nationale, du monde associatif et de l’entreprise, mais aussi divers acteurs engagés dans la vie des quartiers (éducateurs, réservistes citoyens, policiers...) sont ainsi invités à suivre une formation d’une semaine dont les principaux objectifs sont d’instruire aux problématiques liées à la Défense partant à développer l’Esprit de défense à l’échelle des territoires de proximité.

Le séminaire CNC vise aussi à croiser les regards et à mutualiser les expériences de terrain d’acteurs très différents, dont le contact avec la jeunesse permet cependant une convergence des réflexions. Faire émerger des réflexions utiles sur les questions de civisme, de sécurité voire de gestion des territoires de l’échelle de la commune à celle de la région est un objectif à part entière. On y reconnaîtra le savoir-faire et la grande expérience de l’IHEDN qui, depuis des dénnies, travaille selon le principe de la mise en synergie d’acteurs de la société civile très différents.

Les thèmes abordés pour la session 2018 sont :

  • Nation, cohésion nationale et citoyenneté : quelles définitions ?
  • Faut-il faire évoluer la conception républicaine de la laïcité pour améliorer la cohésion sociale ?
  • Faut-il saluer le drapeau dans les écoles ?
  • Enjeux et défis de la lutte anti-terroriste en France
  • Quel engagement citoyen pour les jeunes ?
  • Le rôle des médias dans la construction de la citoyenneté
  • Mondialisation, citoyenneté et multiculturalisme
  • La mémoire est-elle un vecteur de citoyenneté ?
  • Les jeunes soldats en opérations extérieures : retour d’expérience
  • Pourquoi se radicalise-t-on ?

__________

 

Le séminaire « Cohésion Nationale et Citoyenneté » (CNC)

Créé en 2006 d’abord à titre expérimental, le séminaire de l’IHEDN CNC a depuis démontré son utilité. Le succès de la formule a amené l’Institut à sa reconduite d’année en année pour finalement le pérenniser.

Ciblant la formation de ceux qui sont en contact d’une manière ou d’une autre avec la jeunesse, le séminaire CNC - qui s’est d’abord ouvert à l’Île-de-France - a fini par s’élargir à l’ensemble des autres régions. Les personnels de l’Éducation nationale, du monde associatif et de l’entreprise, mais aussi divers acteurs engagés dans la vie des quartiers (éducateurs, réservistes citoyens, policiers...) sont ainsi invités à suivre une formation d’une semaine dont les principaux objectifs sont d’instruire aux problématiques liées à la Défense partant à développer l’Esprit de défense à l’échelle des territoires de proximité.

Le séminaire CNC vise aussi à croiser les regards et à mutualiser les expériences de terrain d’acteurs très différents, dont le contact avec la jeunesse permet cependant une convergence des réflexions. Faire émerger des réflexions utiles sur les questions de civisme, de sécurité voire de gestion des territoires de l’échelle de la commune à celle de la région est un objectif à part entière. On y reconnaîtra le savoir-faire et la grande expérience de l’IHEDN qui, depuis des dénnies, travaille selon le principe de la mise en synergie d’acteurs de la société civile très différents.

Les thèmes abordés pour la session 2018 sont :

  • Nation, cohésion nationale et citoyenneté : quelles définitions ?
  • Faut-il faire évoluer la conception républicaine de la laïcité pour améliorer la cohésion sociale ?
  • Faut-il saluer le drapeau dans les écoles ?
  • Enjeux et défis de la lutte anti-terroriste en France
  • Quel engagement citoyen pour les jeunes ?
  • Le rôle des médias dans la construction de la citoyenneté
  • Mondialisation, citoyenneté et multiculturalisme
  • La mémoire est-elle un vecteur de citoyenneté ?
  • Les jeunes soldats en opérations extérieures : retour d’expérience
  • Pourquoi se radicalise-t-on ?

__________

 

Le séminaire « Cohésion Nationale et Citoyenneté » (CNC)

Créé en 2006 d’abord à titre expérimental, le séminaire de l’IHEDN CNC a depuis démontré son utilité. Le succès de la formule a amené l’Institut à sa reconduite d’année en année pour finalement le pérenniser.

Ciblant la formation de ceux qui sont en contact d’une manière ou d’une autre avec la jeunesse, le séminaire CNC - qui s’est d’abord ouvert à l’Île-de-France - a fini par s’élargir à l’ensemble des autres régions. Les personnels de l’Éducation nationale, du monde associatif et de l’entreprise, mais aussi divers acteurs engagés dans la vie des quartiers (éducateurs, réservistes citoyens, policiers...) sont ainsi invités à suivre une formation d’une semaine dont les principaux objectifs sont d’instruire aux problématiques liées à la Défense partant à développer l’Esprit de défense à l’échelle des territoires de proximité.

Le séminaire CNC vise aussi à croiser les regards et à mutualiser les expériences de terrain d’acteurs très différents, dont le contact avec la jeunesse permet cependant une convergence des réflexions. Faire émerger des réflexions utiles sur les questions de civisme, de sécurité voire de gestion des territoires de l’échelle de la commune à celle de la région est un objectif à part entière. On y reconnaîtra le savoir-faire et la grande expérience de l’IHEDN qui, depuis des dénnies, travaille selon le principe de la mise en synergie d’acteurs de la société civile très différents.

Les thèmes abordés pour la session 2018 sont :

  • Nation, cohésion nationale et citoyenneté : quelles définitions ?
  • Faut-il faire évoluer la conception républicaine de la laïcité pour améliorer la cohésion sociale ?
  • Faut-il saluer le drapeau dans les écoles ?
  • Enjeux et défis de la lutte anti-terroriste en France
  • Quel engagement citoyen pour les jeunes ?
  • Le rôle des médias dans la construction de la citoyenneté
  • Mondialisation, citoyenneté et multiculturalisme
  • La mémoire est-elle un vecteur de citoyenneté ?
  • Les jeunes soldats en opérations extérieures : retour d’expérience
  • Pourquoi se radicalise-t-on ?

__________

 

Le séminaire « Cohésion Nationale et Citoyenneté » (CNC)

Créé en 2006 d’abord à titre expérimental, le séminaire de l’IHEDN CNC a depuis démontré son utilité. Le succès de la formule a amené l’Institut à sa reconduite d’année en année pour finalement le pérenniser.

Ciblant la formation de ceux qui sont en contact d’une manière ou d’une autre avec la jeunesse, le séminaire CNC - qui s’est d’abord ouvert à l’Île-de-France - a fini par s’élargir à l’ensemble des autres régions. Les personnels de l’Éducation nationale, du monde associatif et de l’entreprise, mais aussi divers acteurs engagés dans la vie des quartiers (éducateurs, réservistes citoyens, policiers...) sont ainsi invités à suivre une formation d’une semaine dont les principaux objectifs sont d’instruire aux problématiques liées à la Défense partant à développer l’Esprit de défense à l’échelle des territoires de proximité.

Le séminaire CNC vise aussi à croiser les regards et à mutualiser les expériences de terrain d’acteurs très différents, dont le contact avec la jeunesse permet cependant une convergence des réflexions. Faire émerger des réflexions utiles sur les questions de civisme, de sécurité voire de gestion des territoires de l’échelle de la commune à celle de la région est un objectif à part entière. On y reconnaîtra le savoir-faire et la grande expérience de l’IHEDN qui, depuis des dénnies, travaille selon le principe de la mise en synergie d’acteurs de la société civile très différents.

Les thèmes abordés pour la session 2018 sont :

  • Nation, cohésion nationale et citoyenneté : quelles définitions ?
  • Faut-il faire évoluer la conception républicaine de la laïcité pour améliorer la cohésion sociale ?
  • Faut-il saluer le drapeau dans les écoles ?
  • Enjeux et défis de la lutte anti-terroriste en France
  • Quel engagement citoyen pour les jeunes ?
  • Le rôle des médias dans la construction de la citoyenneté
  • Mondialisation, citoyenneté et multiculturalisme
  • La mémoire est-elle un vecteur de citoyenneté ?
  • Les jeunes soldats en opérations extérieures : retour d’expérience
  • Pourquoi se radicalise-t-on ?

__________

 

Le séminaire « Cohésion Nationale et Citoyenneté » (CNC)

Créé en 2006 d’abord à titre expérimental, le séminaire de l’IHEDN CNC a depuis démontré son utilité. Le succès de la formule a amené l’Institut à sa reconduite d’année en année pour finalement le pérenniser.

Ciblant la formation de ceux qui sont en contact d’une manière ou d’une autre avec la jeunesse, le séminaire CNC - qui s’est d’abord ouvert à l’Île-de-France - a fini par s’élargir à l’ensemble des autres régions. Les personnels de l’Éducation nationale, du monde associatif et de l’entreprise, mais aussi divers acteurs engagés dans la vie des quartiers (éducateurs, réservistes citoyens, policiers...) sont ainsi invités à suivre une formation d’une semaine dont les principaux objectifs sont d’instruire aux problématiques liées à la Défense partant à développer l’Esprit de défense à l’échelle des territoires de proximité.

Le séminaire CNC vise aussi à croiser les regards et à mutualiser les expériences de terrain d’acteurs très différents, dont le contact avec la jeunesse permet cependant une convergence des réflexions. Faire émerger des réflexions utiles sur les questions de civisme, de sécurité voire de gestion des territoires de l’échelle de la commune à celle de la région est un objectif à part entière. On y reconnaîtra le savoir-faire et la grande expérience de l’IHEDN qui, depuis des dénnies, travaille selon le principe de la mise en synergie d’acteurs de la société civile très différents.

Les thèmes abordés pour la session 2018 sont :

  • Nation, cohésion nationale et citoyenneté : quelles définitions ?
  • Faut-il faire évoluer la conception républicaine de la laïcité pour améliorer la cohésion sociale ?
  • Faut-il saluer le drapeau dans les écoles ?
  • Enjeux et défis de la lutte anti-terroriste en France
  • Quel engagement citoyen pour les jeunes ?
  • Le rôle des médias dans la construction de la citoyenneté
  • Mondialisation, citoyenneté et multiculturalisme
  • La mémoire est-elle un vecteur de citoyenneté ?
  • Les jeunes soldats en opérations extérieures : retour d’expérience
  • Pourquoi se radicalise-t-on ?

__________

 

Le séminaire « Cohésion Nationale et Citoyenneté » (CNC)

Créé en 2006 d’abord à titre expérimental, le séminaire de l’IHEDN CNC a depuis démontré son utilité. Le succès de la formule a amené l’Institut à sa reconduite d’année en année pour finalement le pérenniser.

Ciblant la formation de ceux qui sont en contact d’une manière ou d’une autre avec la jeunesse, le séminaire CNC - qui s’est d’abord ouvert à l’Île-de-France - a fini par s’élargir à l’ensemble des autres régions. Les personnels de l’Éducation nationale, du monde associatif et de l’entreprise, mais aussi divers acteurs engagés dans la vie des quartiers (éducateurs, réservistes citoyens, policiers...) sont ainsi invités à suivre une formation d’une semaine dont les principaux objectifs sont d’instruire aux problématiques liées à la Défense partant à développer l’Esprit de défense à l’échelle des territoires de proximité.

Le séminaire CNC vise aussi à croiser les regards et à mutualiser les expériences de terrain d’acteurs très différents, dont le contact avec la jeunesse permet cependant une convergence des réflexions. Faire émerger des réflexions utiles sur les questions de civisme, de sécurité voire de gestion des territoires de l’échelle de la commune à celle de la région est un objectif à part entière. On y reconnaîtra le savoir-faire et la grande expérience de l’IHEDN qui, depuis des dénnies, travaille selon le principe de la mise en synergie d’acteurs de la société civile très différents.

Les thèmes abordés pour la session 2018 sont :

  • Nation, cohésion nationale et citoyenneté : quelles définitions ?
  • Faut-il faire évoluer la conception républicaine de la laïcité pour améliorer la cohésion sociale ?
  • Faut-il saluer le drapeau dans les écoles ?
  • Enjeux et défis de la lutte anti-terroriste en France
  • Quel engagement citoyen pour les jeunes ?
  • Le rôle des médias dans la construction de la citoyenneté
  • Mondialisation, citoyenneté et multiculturalisme
  • La mémoire est-elle un vecteur de citoyenneté ?
  • Les jeunes soldats en opérations extérieures : retour d’expérience
  • Pourquoi se radicalise-t-on ?

__________

 

Le séminaire « Cohésion Nationale et Citoyenneté » (CNC)

Créé en 2006 d’abord à titre expérimental, le séminaire de l’IHEDN CNC a depuis démontré son utilité. Le succès de la formule a amené l’Institut à sa reconduite d’année en année pour finalement le pérenniser.

Ciblant la formation de ceux qui sont en contact d’une manière ou d’une autre avec la jeunesse, le séminaire CNC - qui s’est d’abord ouvert à l’Île-de-France - a fini par s’élargir à l’ensemble des autres régions. Les personnels de l’Éducation nationale, du monde associatif et de l’entreprise, mais aussi divers acteurs engagés dans la vie des quartiers (éducateurs, réservistes citoyens, policiers...) sont ainsi invités à suivre une formation d’une semaine dont les principaux objectifs sont d’instruire aux problématiques liées à la Défense partant à développer l’Esprit de défense à l’échelle des territoires de proximité.

Le séminaire CNC vise aussi à croiser les regards et à mutualiser les expériences de terrain d’acteurs très différents, dont le contact avec la jeunesse permet cependant une convergence des réflexions. Faire émerger des réflexions utiles sur les questions de civisme, de sécurité voire de gestion des territoires de l’échelle de la commune à celle de la région est un objectif à part entière. On y reconnaîtra le savoir-faire et la grande expérience de l’IHEDN qui, depuis des dénnies, travaille selon le principe de la mise en synergie d’acteurs de la société civile très différents.

Les thèmes abordés pour la session 2018 sont :

  • Nation, cohésion nationale et citoyenneté : quelles définitions ?
  • Faut-il faire évoluer la conception républicaine de la laïcité pour améliorer la cohésion sociale ?
  • Faut-il saluer le drapeau dans les écoles ?
  • Enjeux et défis de la lutte anti-terroriste en France
  • Quel engagement citoyen pour les jeunes ?
  • Le rôle des médias dans la construction de la citoyenneté
  • Mondialisation, citoyenneté et multiculturalisme
  • La mémoire est-elle un vecteur de citoyenneté ?
  • Les jeunes soldats en opérations extérieures : retour d’expérience
  • Pourquoi se radicalise-t-on ?

__________

 

Le séminaire « Cohésion Nationale et Citoyenneté » (CNC)

Créé en 2006 d’abord à titre expérimental, le séminaire de l’IHEDN CNC a depuis démontré son utilité. Le succès de la formule a amené l’Institut à sa reconduite d’année en année pour finalement le pérenniser.

Ciblant la formation de ceux qui sont en contact d’une manière ou d’une autre avec la jeunesse, le séminaire CNC - qui s’est d’abord ouvert à l’Île-de-France - a fini par s’élargir à l’ensemble des autres régions. Les personnels de l’Éducation nationale, du monde associatif et de l’entreprise, mais aussi divers acteurs engagés dans la vie des quartiers (éducateurs, réservistes citoyens, policiers...) sont ainsi invités à suivre une formation d’une semaine dont les principaux objectifs sont d’instruire aux problématiques liées à la Défense partant à développer l’Esprit de défense à l’échelle des territoires de proximité.

Le séminaire CNC vise aussi à croiser les regards et à mutualiser les expériences de terrain d’acteurs très différents, dont le contact avec la jeunesse permet cependant une convergence des réflexions. Faire émerger des réflexions utiles sur les questions de civisme, de sécurité voire de gestion des territoires de l’échelle de la commune à celle de la région est un objectif à part entière. On y reconnaîtra le savoir-faire et la grande expérience de l’IHEDN qui, depuis des dénnies, travaille selon le principe de la mise en synergie d’acteurs de la société civile très différents.

Les thèmes abordés pour la session 2018 sont :

  • Nation, cohésion nationale et citoyenneté : quelles définitions ?
  • Faut-il faire évoluer la conception républicaine de la laïcité pour améliorer la cohésion sociale ?
  • Faut-il saluer le drapeau dans les écoles ?
  • Enjeux et défis de la lutte anti-terroriste en France
  • Quel engagement citoyen pour les jeunes ?
  • Le rôle des médias dans la construction de la citoyenneté
  • Mondialisation, citoyenneté et multiculturalisme
  • La mémoire est-elle un vecteur de citoyenneté ?
  • Les jeunes soldats en opérations extérieures : retour d’expérience
  • Pourquoi se radicalise-t-on ?

__________

 

Le séminaire « Cohésion Nationale et Citoyenneté » (CNC)

Créé en 2006 d’abord à titre expérimental, le séminaire de l’IHEDN CNC a depuis démontré son utilité. Le succès de la formule a amené l’Institut à sa reconduite d’année en année pour finalement le pérenniser.

Ciblant la formation de ceux qui sont en contact d’une manière ou d’une autre avec la jeunesse, le séminaire CNC - qui s’est d’abord ouvert à l’Île-de-France - a fini par s’élargir à l’ensemble des autres régions. Les personnels de l’Éducation nationale, du monde associatif et de l’entreprise, mais aussi divers acteurs engagés dans la vie des quartiers (éducateurs, réservistes citoyens, policiers...) sont ainsi invités à suivre une formation d’une semaine dont les principaux objectifs sont d’instruire aux problématiques liées à la Défense partant à développer l’Esprit de défense à l’échelle des territoires de proximité.

Le séminaire CNC vise aussi à croiser les regards et à mutualiser les expériences de terrain d’acteurs très différents, dont le contact avec la jeunesse permet cependant une convergence des réflexions. Faire émerger des réflexions utiles sur les questions de civisme, de sécurité voire de gestion des territoires de l’échelle de la commune à celle de la région est un objectif à part entière. On y reconnaîtra le savoir-faire et la grande expérience de l’IHEDN qui, depuis des dénnies, travaille selon le principe de la mise en synergie d’acteurs de la société civile très différents.

Les thèmes abordés pour la session 2018 sont :

  • Nation, cohésion nationale et citoyenneté : quelles définitions ?
  • Faut-il faire évoluer la conception républicaine de la laïcité pour améliorer la cohésion sociale ?
  • Faut-il saluer le drapeau dans les écoles ?
  • Enjeux et défis de la lutte anti-terroriste en France
  • Quel engagement citoyen pour les jeunes ?
  • Le rôle des médias dans la construction de la citoyenneté
  • Mondialisation, citoyenneté et multiculturalisme
  • La mémoire est-elle un vecteur de citoyenneté ?
  • Les jeunes soldats en opérations extérieures : retour d’expérience
  • Pourquoi se radicalise-t-on ?

__________

 

Le séminaire « Cohésion Nationale et Citoyenneté » (CNC)

Créé en 2006 d’abord à titre expérimental, le séminaire de l’IHEDN CNC a depuis démontré son utilité. Le succès de la formule a amené l’Institut à sa reconduite d’année en année pour finalement le pérenniser.

Ciblant la formation de ceux qui sont en contact d’une manière ou d’une autre avec la jeunesse, le séminaire CNC - qui s’est d’abord ouvert à l’Île-de-France - a fini par s’élargir à l’ensemble des autres régions. Les personnels de l’Éducation nationale, du monde associatif et de l’entreprise, mais aussi divers acteurs engagés dans la vie des quartiers (éducateurs, réservistes citoyens, policiers...) sont ainsi invités à suivre une formation d’une semaine dont les principaux objectifs sont d’instruire aux problématiques liées à la Défense partant à développer l’Esprit de défense à l’échelle des territoires de proximité.

Le séminaire CNC vise aussi à croiser les regards et à mutualiser les expériences de terrain d’acteurs très différents, dont le contact avec la jeunesse permet cependant une convergence des réflexions. Faire émerger des réflexions utiles sur les questions de civisme, de sécurité voire de gestion des territoires de l’échelle de la commune à celle de la région est un objectif à part entière. On y reconnaîtra le savoir-faire et la grande expérience de l’IHEDN qui, depuis des dénnies, travaille selon le principe de la mise en synergie d’acteurs de la société civile très différents.

Les thèmes abordés pour la session 2018 sont :

  • Nation, cohésion nationale et citoyenneté : quelles définitions ?
  • Faut-il faire évoluer la conception républicaine de la laïcité pour améliorer la cohésion sociale ?
  • Faut-il saluer le drapeau dans les écoles ?
  • Enjeux et défis de la lutte anti-terroriste en France
  • Quel engagement citoyen pour les jeunes ?
  • Le rôle des médias dans la construction de la citoyenneté
  • Mondialisation, citoyenneté et multiculturalisme
  • La mémoire est-elle un vecteur de citoyenneté ?
  • Les jeunes soldats en opérations extérieures : retour d’expérience
  • Pourquoi se radicalise-t-on ?

__________

 

Le séminaire « Cohésion Nationale et Citoyenneté » (CNC)

Créé en 2006 d’abord à titre expérimental, le séminaire de l’IHEDN CNC a depuis démontré son utilité. Le succès de la formule a amené l’Institut à sa reconduite d’année en année pour finalement le pérenniser.

Ciblant la formation de ceux qui sont en contact d’une manière ou d’une autre avec la jeunesse, le séminaire CNC - qui s’est d’abord ouvert à l’Île-de-France - a fini par s’élargir à l’ensemble des autres régions. Les personnels de l’Éducation nationale, du monde associatif et de l’entreprise, mais aussi divers acteurs engagés dans la vie des quartiers (éducateurs, réservistes citoyens, policiers...) sont ainsi invités à suivre une formation d’une semaine dont les principaux objectifs sont d’instruire aux problématiques liées à la Défense partant à développer l’Esprit de défense à l’échelle des territoires de proximité.

Le séminaire CNC vise aussi à croiser les regards et à mutualiser les expériences de terrain d’acteurs très différents, dont le contact avec la jeunesse permet cependant une convergence des réflexions. Faire émerger des réflexions utiles sur les questions de civisme, de sécurité voire de gestion des territoires de l’échelle de la commune à celle de la région est un objectif à part entière. On y reconnaîtra le savoir-faire et la grande expérience de l’IHEDN qui, depuis des dénnies, travaille selon le principe de la mise en synergie d’acteurs de la société civile très différents.

Les thèmes abordés pour la session 2018 sont :

  • Nation, cohésion nationale et citoyenneté : quelles définitions ?
  • Faut-il faire évoluer la conception républicaine de la laïcité pour améliorer la cohésion sociale ?
  • Faut-il saluer le drapeau dans les écoles ?
  • Enjeux et défis de la lutte anti-terroriste en France
  • Quel engagement citoyen pour les jeunes ?
  • Le rôle des médias dans la construction de la citoyenneté
  • Mondialisation, citoyenneté et multiculturalisme
  • La mémoire est-elle un vecteur de citoyenneté ?
  • Les jeunes soldats en opérations extérieures : retour d’expérience
  • Pourquoi se radicalise-t-on ?

__________

 

Le séminaire « Cohésion Nationale et Citoyenneté » (CNC)

Créé en 2006 d’abord à titre expérimental, le séminaire de l’IHEDN CNC a depuis démontré son utilité. Le succès de la formule a amené l’Institut à sa reconduite d’année en année pour finalement le pérenniser.

Ciblant la formation de ceux qui sont en contact d’une manière ou d’une autre avec la jeunesse, le séminaire CNC - qui s’est d’abord ouvert à l’Île-de-France - a fini par s’élargir à l’ensemble des autres régions. Les personnels de l’Éducation nationale, du monde associatif et de l’entreprise, mais aussi divers acteurs engagés dans la vie des quartiers (éducateurs, réservistes citoyens, policiers...) sont ainsi invités à suivre une formation d’une semaine dont les principaux objectifs sont d’instruire aux problématiques liées à la Défense partant à développer l’Esprit de défense à l’échelle des territoires de proximité.

Le séminaire CNC vise aussi à croiser les regards et à mutualiser les expériences de terrain d’acteurs très différents, dont le contact avec la jeunesse permet cependant une convergence des réflexions. Faire émerger des réflexions utiles sur les questions de civisme, de sécurité voire de gestion des territoires de l’échelle de la commune à celle de la région est un objectif à part entière. On y reconnaîtra le savoir-faire et la grande expérience de l’IHEDN qui, depuis des dénnies, travaille selon le principe de la mise en synergie d’acteurs de la société civile très différents.

Les thèmes abordés pour la session 2018 sont :

  • Nation, cohésion nationale et citoyenneté : quelles définitions ?
  • Faut-il faire évoluer la conception républicaine de la laïcité pour améliorer la cohésion sociale ?
  • Faut-il saluer le drapeau dans les écoles ?
  • Enjeux et défis de la lutte anti-terroriste en France
  • Quel engagement citoyen pour les jeunes ?
  • Le rôle des médias dans la construction de la citoyenneté
  • Mondialisation, citoyenneté et multiculturalisme
  • La mémoire est-elle un vecteur de citoyenneté ?
  • Les jeunes soldats en opérations extérieures : retour d’expérience
  • Pourquoi se radicalise-t-on ?

__________

 

Le séminaire « Cohésion Nationale et Citoyenneté » (CNC)

Créé en 2006 d’abord à titre expérimental, le séminaire de l’IHEDN CNC a depuis démontré son utilité. Le succès de la formule a amené l’Institut à sa reconduite d’année en année pour finalement le pérenniser.

Ciblant la formation de ceux qui sont en contact d’une manière ou d’une autre avec la jeunesse, le séminaire CNC - qui s’est d’abord ouvert à l’Île-de-France - a fini par s’élargir à l’ensemble des autres régions. Les personnels de l’Éducation nationale, du monde associatif et de l’entreprise, mais aussi divers acteurs engagés dans la vie des quartiers (éducateurs, réservistes citoyens, policiers...) sont ainsi invités à suivre une formation d’une semaine dont les principaux objectifs sont d’instruire aux problématiques liées à la Défense partant à développer l’Esprit de défense à l’échelle des territoires de proximité.

Le séminaire CNC vise aussi à croiser les regards et à mutualiser les expériences de terrain d’acteurs très différents, dont le contact avec la jeunesse permet cependant une convergence des réflexions. Faire émerger des réflexions utiles sur les questions de civisme, de sécurité voire de gestion des territoires de l’échelle de la commune à celle de la région est un objectif à part entière. On y reconnaîtra le savoir-faire et la grande expérience de l’IHEDN qui, depuis des dénnies, travaille selon le principe de la mise en synergie d’acteurs de la société civile très différents.

Les thèmes abordés pour la session 2018 sont :

  • Nation, cohésion nationale et citoyenneté : quelles définitions ?
  • Faut-il faire évoluer la conception républicaine de la laïcité pour améliorer la cohésion sociale ?
  • Faut-il saluer le drapeau dans les écoles ?
  • Enjeux et défis de la lutte anti-terroriste en France
  • Quel engagement citoyen pour les jeunes ?
  • Le rôle des médias dans la construction de la citoyenneté
  • Mondialisation, citoyenneté et multiculturalisme
  • La mémoire est-elle un vecteur de citoyenneté ?
  • Les jeunes soldats en opérations extérieures : retour d’expérience
  • Pourquoi se radicalise-t-on ?

__________

 

Le séminaire « Cohésion Nationale et Citoyenneté » (CNC)

Créé en 2006 d’abord à titre expérimental, le séminaire de l’IHEDN CNC a depuis démontré son utilité. Le succès de la formule a amené l’Institut à sa reconduite d’année en année pour finalement le pérenniser.

Ciblant la formation de ceux qui sont en contact d’une manière ou d’une autre avec la jeunesse, le séminaire CNC - qui s’est d’abord ouvert à l’Île-de-France - a fini par s’élargir à l’ensemble des autres régions. Les personnels de l’Éducation nationale, du monde associatif et de l’entreprise, mais aussi divers acteurs engagés dans la vie des quartiers (éducateurs, réservistes citoyens, policiers...) sont ainsi invités à suivre une formation d’une semaine dont les principaux objectifs sont d’instruire aux problématiques liées à la Défense partant à développer l’Esprit de défense à l’échelle des territoires de proximité.

Le séminaire CNC vise aussi à croiser les regards et à mutualiser les expériences de terrain d’acteurs très différents, dont le contact avec la jeunesse permet cependant une convergence des réflexions. Faire émerger des réflexions utiles sur les questions de civisme, de sécurité voire de gestion des territoires de l’échelle de la commune à celle de la région est un objectif à part entière. On y reconnaîtra le savoir-faire et la grande expérience de l’IHEDN qui, depuis des dénnies, travaille selon le principe de la mise en synergie d’acteurs de la société civile très différents.

Les thèmes abordés pour la session 2018 sont :

  • Nation, cohésion nationale et citoyenneté : quelles définitions ?
  • Faut-il faire évoluer la conception républicaine de la laïcité pour améliorer la cohésion sociale ?
  • Faut-il saluer le drapeau dans les écoles ?
  • Enjeux et défis de la lutte anti-terroriste en France
  • Quel engagement citoyen pour les jeunes ?
  • Le rôle des médias dans la construction de la citoyenneté
  • Mondialisation, citoyenneté et multiculturalisme
  • La mémoire est-elle un vecteur de citoyenneté ?
  • Les jeunes soldats en opérations extérieures : retour d’expérience
  • Pourquoi se radicalise-t-on ?

__________

 

Le séminaire « Cohésion Nationale et Citoyenneté » (CNC)

Créé en 2006 d’abord à titre expérimental, le séminaire de l’IHEDN CNC a depuis démontré son utilité. Le succès de la formule a amené l’Institut à sa reconduite d’année en année pour finalement le pérenniser.

Ciblant la formation de ceux qui sont en contact d’une manière ou d’une autre avec la jeunesse, le séminaire CNC - qui s’est d’abord ouvert à l’Île-de-France - a fini par s’élargir à l’ensemble des autres régions. Les personnels de l’Éducation nationale, du monde associatif et de l’entreprise, mais aussi divers acteurs engagés dans la vie des quartiers (éducateurs, réservistes citoyens, policiers...) sont ainsi invités à suivre une formation d’une semaine dont les principaux objectifs sont d’instruire aux problématiques liées à la Défense partant à développer l’Esprit de défense à l’échelle des territoires de proximité.

Le séminaire CNC vise aussi à croiser les regards et à mutualiser les expériences de terrain d’acteurs très différents, dont le contact avec la jeunesse permet cependant une convergence des réflexions. Faire émerger des réflexions utiles sur les questions de civisme, de sécurité voire de gestion des territoires de l’échelle de la commune à celle de la région est un objectif à part entière. On y reconnaîtra le savoir-faire et la grande expérience de l’IHEDN qui, depuis des dénnies, travaille selon le principe de la mise en synergie d’acteurs de la société civile très différents.

Les thèmes abordés pour la session 2018 sont :

  • Nation, cohésion nationale et citoyenneté : quelles définitions ?
  • Faut-il faire évoluer la conception républicaine de la laïcité pour améliorer la cohésion sociale ?
  • Faut-il saluer le drapeau dans les écoles ?
  • Enjeux et défis de la lutte anti-terroriste en France
  • Quel engagement citoyen pour les jeunes ?
  • Le rôle des médias dans la construction de la citoyenneté
  • Mondialisation, citoyenneté et multiculturalisme
  • La mémoire est-elle un vecteur de citoyenneté ?
  • Les jeunes soldats en opérations extérieures : retour d’expérience
  • Pourquoi se radicalise-t-on ?

__________

 

Le séminaire « Cohésion Nationale et Citoyenneté » (CNC)

Créé en 2006 d’abord à titre expérimental, le séminaire de l’IHEDN CNC a depuis démontré son utilité. Le succès de la formule a amené l’Institut à sa reconduite d’année en année pour finalement le pérenniser.

Ciblant la formation de ceux qui sont en contact d’une manière ou d’une autre avec la jeunesse, le séminaire CNC - qui s’est d’abord ouvert à l’Île-de-France - a fini par s’élargir à l’ensemble des autres régions. Les personnels de l’Éducation nationale, du monde associatif et de l’entreprise, mais aussi divers acteurs engagés dans la vie des quartiers (éducateurs, réservistes citoyens, policiers...) sont ainsi invités à suivre une formation d’une semaine dont les principaux objectifs sont d’instruire aux problématiques liées à la Défense partant à développer l’Esprit de défense à l’échelle des territoires de proximité.

Le séminaire CNC vise aussi à croiser les regards et à mutualiser les expériences de terrain d’acteurs très différents, dont le contact avec la jeunesse permet cependant une convergence des réflexions. Faire émerger des réflexions utiles sur les questions de civisme, de sécurité voire de gestion des territoires de l’échelle de la commune à celle de la région est un objectif à part entière. On y reconnaîtra le savoir-faire et la grande expérience de l’IHEDN qui, depuis des dénnies, travaille selon le principe de la mise en synergie d’acteurs de la société civile très différents.

Les thèmes abordés pour la session 2018 sont :

  • Nation, cohésion nationale et citoyenneté : quelles définitions ?
  • Faut-il faire évoluer la conception républicaine de la laïcité pour améliorer la cohésion sociale ?
  • Faut-il saluer le drapeau dans les écoles ?
  • Enjeux et défis de la lutte anti-terroriste en France
  • Quel engagement citoyen pour les jeunes ?
  • Le rôle des médias dans la construction de la citoyenneté
  • Mondialisation, citoyenneté et multiculturalisme
  • La mémoire est-elle un vecteur de citoyenneté ?
  • Les jeunes soldats en opérations extérieures : retour d’expérience
  • Pourquoi se radicalise-t-on ?

__________

 

Le séminaire « Cohésion Nationale et Citoyenneté » (CNC)

Créé en 2006 d’abord à titre expérimental, le séminaire de l’IHEDN CNC a depuis démontré son utilité. Le succès de la formule a amené l’Institut à sa reconduite d’année en année pour finalement le pérenniser.

Ciblant la formation de ceux qui sont en contact d’une manière ou d’une autre avec la jeunesse, le séminaire CNC - qui s’est d’abord ouvert à l’Île-de-France - a fini par s’élargir à l’ensemble des autres régions. Les personnels de l’Éducation nationale, du monde associatif et de l’entreprise, mais aussi divers acteurs engagés dans la vie des quartiers (éducateurs, réservistes citoyens, policiers...) sont ainsi invités à suivre une formation d’une semaine dont les principaux objectifs sont d’instruire aux problématiques liées à la Défense partant à développer l’Esprit de défense à l’échelle des territoires de proximité.

Le séminaire CNC vise aussi à croiser les regards et à mutualiser les expériences de terrain d’acteurs très différents, dont le contact avec la jeunesse permet cependant une convergence des réflexions. Faire émerger des réflexions utiles sur les questions de civisme, de sécurité voire de gestion des territoires de l’échelle de la commune à celle de la région est un objectif à part entière. On y reconnaîtra le savoir-faire et la grande expérience de l’IHEDN qui, depuis des dénnies, travaille selon le principe de la mise en synergie d’acteurs de la société civile très différents.

Les thèmes abordés pour la session 2018 sont :

  • Nation, cohésion nationale et citoyenneté : quelles définitions ?
  • Faut-il faire évoluer la conception républicaine de la laïcité pour améliorer la cohésion sociale ?
  • Faut-il saluer le drapeau dans les écoles ?
  • Enjeux et défis de la lutte anti-terroriste en France
  • Quel engagement citoyen pour les jeunes ?
  • Le rôle des médias dans la construction de la citoyenneté
  • Mondialisation, citoyenneté et multiculturalisme
  • La mémoire est-elle un vecteur de citoyenneté ?
  • Les jeunes soldats en opérations extérieures : retour d’expérience
  • Pourquoi se radicalise-t-on ?

__________

 

Le séminaire « Cohésion Nationale et Citoyenneté » (CNC)

Créé en 2006 d’abord à titre expérimental, le séminaire de l’IHEDN CNC a depuis démontré son utilité. Le succès de la formule a amené l’Institut à sa reconduite d’année en année pour finalement le pérenniser.

Ciblant la formation de ceux qui sont en contact d’une manière ou d’une autre avec la jeunesse, le séminaire CNC - qui s’est d’abord ouvert à l’Île-de-France - a fini par s’élargir à l’ensemble des autres régions. Les personnels de l’Éducation nationale, du monde associatif et de l’entreprise, mais aussi divers acteurs engagés dans la vie des quartiers (éducateurs, réservistes citoyens, policiers...) sont ainsi invités à suivre une formation d’une semaine dont les principaux objectifs sont d’instruire aux problématiques liées à la Défense partant à développer l’Esprit de défense à l’échelle des territoires de proximité.

Le séminaire CNC vise aussi à croiser les regards et à mutualiser les expériences de terrain d’acteurs très différents, dont le contact avec la jeunesse permet cependant une convergence des réflexions. Faire émerger des réflexions utiles sur les questions de civisme, de sécurité voire de gestion des territoires de l’échelle de la commune à celle de la région est un objectif à part entière. On y reconnaîtra le savoir-faire et la grande expérience de l’IHEDN qui, depuis des dénnies, travaille selon le principe de la mise en synergie d’acteurs de la société civile très différents.

Les thèmes abordés pour la session 2018 sont :

  • Nation, cohésion nationale et citoyenneté : quelles définitions ?
  • Faut-il faire évoluer la conception républicaine de la laïcité pour améliorer la cohésion sociale ?
  • Faut-il saluer le drapeau dans les écoles ?
  • Enjeux et défis de la lutte anti-terroriste en France
  • Quel engagement citoyen pour les jeunes ?
  • Le rôle des médias dans la construction de la citoyenneté
  • Mondialisation, citoyenneté et multiculturalisme
  • La mémoire est-elle un vecteur de citoyenneté ?
  • Les jeunes soldats en opérations extérieures : retour d’expérience
  • Pourquoi se radicalise-t-on ?

__________

 

Le séminaire « Cohésion Nationale et Citoyenneté » (CNC)

Créé en 2006 d’abord à titre expérimental, le séminaire de l’IHEDN CNC a depuis démontré son utilité. Le succès de la formule a amené l’Institut à sa reconduite d’année en année pour finalement le pérenniser.

Ciblant la formation de ceux qui sont en contact d’une manière ou d’une autre avec la jeunesse, le séminaire CNC - qui s’est d’abord ouvert à l’Île-de-France - a fini par s’élargir à l’ensemble des autres régions. Les personnels de l’Éducation nationale, du monde associatif et de l’entreprise, mais aussi divers acteurs engagés dans la vie des quartiers (éducateurs, réservistes citoyens, policiers...) sont ainsi invités à suivre une formation d’une semaine dont les principaux objectifs sont d’instruire aux problématiques liées à la Défense partant à développer l’Esprit de défense à l’échelle des territoires de proximité.

Le séminaire CNC vise aussi à croiser les regards et à mutualiser les expériences de terrain d’acteurs très différents, dont le contact avec la jeunesse permet cependant une convergence des réflexions. Faire émerger des réflexions utiles sur les questions de civisme, de sécurité voire de gestion des territoires de l’échelle de la commune à celle de la région est un objectif à part entière. On y reconnaîtra le savoir-faire et la grande expérience de l’IHEDN qui, depuis des dénnies, travaille selon le principe de la mise en synergie d’acteurs de la société civile très différents.

Les thèmes abordés pour la session 2018 sont :

  • Nation, cohésion nationale et citoyenneté : quelles définitions ?
  • Faut-il faire évoluer la conception républicaine de la laïcité pour améliorer la cohésion sociale ?
  • Faut-il saluer le drapeau dans les écoles ?
  • Enjeux et défis de la lutte anti-terroriste en France
  • Quel engagement citoyen pour les jeunes ?
  • Le rôle des médias dans la construction de la citoyenneté
  • Mondialisation, citoyenneté et multiculturalisme
  • La mémoire est-elle un vecteur de citoyenneté ?
  • Les jeunes soldats en opérations extérieures : retour d’expérience
  • Pourquoi se radicalise-t-on ?

__________

 

Le séminaire « Cohésion Nationale et Citoyenneté » (CNC)

Créé en 2006 d’abord à titre expérimental, le séminaire de l’IHEDN CNC a depuis démontré son utilité. Le succès de la formule a amené l’Institut à sa reconduite d’année en année pour finalement le pérenniser.

Ciblant la formation de ceux qui sont en contact d’une manière ou d’une autre avec la jeunesse, le séminaire CNC - qui s’est d’abord ouvert à l’Île-de-France - a fini par s’élargir à l’ensemble des autres régions. Les personnels de l’Éducation nationale, du monde associatif et de l’entreprise, mais aussi divers acteurs engagés dans la vie des quartiers (éducateurs, réservistes citoyens, policiers...) sont ainsi invités à suivre une formation d’une semaine dont les principaux objectifs sont d’instruire aux problématiques liées à la Défense partant à développer l’Esprit de défense à l’échelle des territoires de proximité.

Le séminaire CNC vise aussi à croiser les regards et à mutualiser les expériences de terrain d’acteurs très différents, dont le contact avec la jeunesse permet cependant une convergence des réflexions. Faire émerger des réflexions utiles sur les questions de civisme, de sécurité voire de gestion des territoires de l’échelle de la commune à celle de la région est un objectif à part entière. On y reconnaîtra le savoir-faire et la grande expérience de l’IHEDN qui, depuis des dénnies, travaille selon le principe de la mise en synergie d’acteurs de la société civile très différents.

Les thèmes abordés pour la session 2018 sont :

  • Nation, cohésion nationale et citoyenneté : quelles définitions ?
  • Faut-il faire évoluer la conception républicaine de la laïcité pour améliorer la cohésion sociale ?
  • Faut-il saluer le drapeau dans les écoles ?
  • Enjeux et défis de la lutte anti-terroriste en France
  • Quel engagement citoyen pour les jeunes ?
  • Le rôle des médias dans la construction de la citoyenneté
  • Mondialisation, citoyenneté et multiculturalisme
  • La mémoire est-elle un vecteur de citoyenneté ?
  • Les jeunes soldats en opérations extérieures : retour d’expérience
  • Pourquoi se radicalise-t-on ?

__________

 

Le séminaire « Cohésion Nationale et Citoyenneté » (CNC)

Créé en 2006 d’abord à titre expérimental, le séminaire de l’IHEDN CNC a depuis démontré son utilité. Le succès de la formule a amené l’Institut à sa reconduite d’année en année pour finalement le pérenniser.

Ciblant la formation de ceux qui sont en contact d’une manière ou d’une autre avec la jeunesse, le séminaire CNC - qui s’est d’abord ouvert à l’Île-de-France - a fini par s’élargir à l’ensemble des autres régions. Les personnels de l’Éducation nationale, du monde associatif et de l’entreprise, mais aussi divers acteurs engagés dans la vie des quartiers (éducateurs, réservistes citoyens, policiers...) sont ainsi invités à suivre une formation d’une semaine dont les principaux objectifs sont d’instruire aux problématiques liées à la Défense partant à développer l’Esprit de défense à l’échelle des territoires de proximité.

Le séminaire CNC vise aussi à croiser les regards et à mutualiser les expériences de terrain d’acteurs très différents, dont le contact avec la jeunesse permet cependant une convergence des réflexions. Faire émerger des réflexions utiles sur les questions de civisme, de sécurité voire de gestion des territoires de l’échelle de la commune à celle de la région est un objectif à part entière. On y reconnaîtra le savoir-faire et la grande expérience de l’IHEDN qui, depuis des dénnies, travaille selon le principe de la mise en synergie d’acteurs de la société civile très différents.

Les thèmes abordés pour la session 2018 sont :

  • Nation, cohésion nationale et citoyenneté : quelles définitions ?
  • Faut-il faire évoluer la conception républicaine de la laïcité pour améliorer la cohésion sociale ?
  • Faut-il saluer le drapeau dans les écoles ?
  • Enjeux et défis de la lutte anti-terroriste en France
  • Quel engagement citoyen pour les jeunes ?
  • Le rôle des médias dans la construction de la citoyenneté
  • Mondialisation, citoyenneté et multiculturalisme
  • La mémoire est-elle un vecteur de citoyenneté ?
  • Les jeunes soldats en opérations extérieures : retour d’expérience
  • Pourquoi se radicalise-t-on ?

__________

 

Le séminaire « Cohésion Nationale et Citoyenneté » (CNC)

Créé en 2006 d’abord à titre expérimental, le séminaire de l’IHEDN CNC a depuis démontré son utilité. Le succès de la formule a amené l’Institut à sa reconduite d’année en année pour finalement le pérenniser.

Ciblant la formation de ceux qui sont en contact d’une manière ou d’une autre avec la jeunesse, le séminaire CNC - qui s’est d’abord ouvert à l’Île-de-France - a fini par s’élargir à l’ensemble des autres régions. Les personnels de l’Éducation nationale, du monde associatif et de l’entreprise, mais aussi divers acteurs engagés dans la vie des quartiers (éducateurs, réservistes citoyens, policiers...) sont ainsi invités à suivre une formation d’une semaine dont les principaux objectifs sont d’instruire aux problématiques liées à la Défense partant à développer l’Esprit de défense à l’échelle des territoires de proximité.

Le séminaire CNC vise aussi à croiser les regards et à mutualiser les expériences de terrain d’acteurs très différents, dont le contact avec la jeunesse permet cependant une convergence des réflexions. Faire émerger des réflexions utiles sur les questions de civisme, de sécurité voire de gestion des territoires de l’échelle de la commune à celle de la région est un objectif à part entière. On y reconnaîtra le savoir-faire et la grande expérience de l’IHEDN qui, depuis des dénnies, travaille selon le principe de la mise en synergie d’acteurs de la société civile très différents.

Les thèmes abordés pour la session 2018 sont :

  • Nation, cohésion nationale et citoyenneté : quelles définitions ?
  • Faut-il faire évoluer la conception républicaine de la laïcité pour améliorer la cohésion sociale ?
  • Faut-il saluer le drapeau dans les écoles ?
  • Enjeux et défis de la lutte anti-terroriste en France
  • Quel engagement citoyen pour les jeunes ?
  • Le rôle des médias dans la construction de la citoyenneté
  • Mondialisation, citoyenneté et multiculturalisme
  • La mémoire est-elle un vecteur de citoyenneté ?
  • Les jeunes soldats en opérations extérieures : retour d’expérience
  • Pourquoi se radicalise-t-on ?

__________

 

Le séminaire « Cohésion Nationale et Citoyenneté » (CNC)

Créé en 2006 d’abord à titre expérimental, le séminaire de l’IHEDN CNC a depuis démontré son utilité. Le succès de la formule a amené l’Institut à sa reconduite d’année en année pour finalement le pérenniser.

Ciblant la formation de ceux qui sont en contact d’une manière ou d’une autre avec la jeunesse, le séminaire CNC - qui s’est d’abord ouvert à l’Île-de-France - a fini par s’élargir à l’ensemble des autres régions. Les personnels de l’Éducation nationale, du monde associatif et de l’entreprise, mais aussi divers acteurs engagés dans la vie des quartiers (éducateurs, réservistes citoyens, policiers...) sont ainsi invités à suivre une formation d’une semaine dont les principaux objectifs sont d’instruire aux problématiques liées à la Défense partant à développer l’Esprit de défense à l’échelle des territoires de proximité.

Le séminaire CNC vise aussi à croiser les regards et à mutualiser les expériences de terrain d’acteurs très différents, dont le contact avec la jeunesse permet cependant une convergence des réflexions. Faire émerger des réflexions utiles sur les questions de civisme, de sécurité voire de gestion des territoires de l’échelle de la commune à celle de la région est un objectif à part entière. On y reconnaîtra le savoir-faire et la grande expérience de l’IHEDN qui, depuis des dénnies, travaille selon le principe de la mise en synergie d’acteurs de la société civile très différents.

Les thèmes abordés pour la session 2018 sont :

  • Nation, cohésion nationale et citoyenneté : quelles définitions ?
  • Faut-il faire évoluer la conception républicaine de la laïcité pour améliorer la cohésion sociale ?
  • Faut-il saluer le drapeau dans les écoles ?
  • Enjeux et défis de la lutte anti-terroriste en France
  • Quel engagement citoyen pour les jeunes ?
  • Le rôle des médias dans la construction de la citoyenneté
  • Mondialisation, citoyenneté et multiculturalisme
  • La mémoire est-elle un vecteur de citoyenneté ?
  • Les jeunes soldats en opérations extérieures : retour d’expérience
  • Pourquoi se radicalise-t-on ?

__________

 


En passant par l’Histoire

Sites favoris



IHEDN


Garde nationale


Réserve citoyenne


CAJ


CAJ


Fondation pour l'École


Espérance banlieues

Espérance ruralités

Cap Jeunesse


pucePlan du site puceContact puce

RSS

2016-2018 © Éducation à la Défense et à la Sécurité nationale - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.60