Bandeau
Éducation à la Défense et à la Sécurité nationale
Site non officiel
Descriptif du site
Le BIA 2018
Article mis en ligne le 13 juin 2018
dernière modification le 7 juillet 2018

par Nghia NGUYEN

 

La promotion 2018 du Brevet d’Initiation Aéronautique (BIA) en Charente aura bien fêté le 50e anniversaire de ce diplôme destiné à préparer collégiens et lycéens aux métiers de l’aéronautique. Cette année, sur les 9 élèves ayant réussi à décrocher la mention très bien, 8 appartiennent aux sessions dirigées par le Capitaine (R) Igor KOSTIW (1). Nul doute que le professionnalisme, l’enthousiasme comme l’humour de ce pilote de Mirage F1-CR ont été communicatifs.

Préparé sur une année scolaire, l’examen du BIA s’est déroulé au collège René Cassin de Gond-Pontouvre. Se présentant sous la forme d’un QCM de trois heures, il n’en demande pas moins une préparation régulière et sérieuse dans six domaines : l’aérodynamisme et les principes de vol, la météorologie/aérologie, l’étude des aéronefs, la navigation, l’anglais aéronautique et l’histoire de l’aéronautique. Préalable pour une école de pilotage ou un métier nécessitant des connaissances en aéronautique, le BIA est déjà exigeant tant au plan des apprentissages que d’un certain esprit scientifique.

Pour le cru 2018, c’est le lycée privé Beaulieu de Cognac qui est arrivé en tête avec Joseph LESCURE (20/20). Viennent ensuite, le lycée Élie Vinet de Barbézieux avec Mathéo LASTÈRE (18,8/20) et le lycée Jean Monnet de Cognac avec Camille BOUCHON-BITAUD (17,8/20). Dans ce dernier établissement - où un enseignant présentait également l’examen avec succès -, 10 candidats sur 13 ont été reçus avec 3 mentions très bien, 3 mentions bien, 3 mentions assez bien.

Félicitations donc pour tous les élèves qui se sont investis dans une préparation et un examen ayant sensiblement pesé sur leur année scolaire. Tous les lauréats seront récompensés par un baptême de l’air d’une heure sur l’aéroclub de Cognac (2). Les lycées Beaulieu, Élie Vinet et Jean Monnet ayant, cependant, signé un protocole d’accord avec la BA 709, les 3 majors pourront – en plus de leur baptême initial - embarquer sur un TB-30 Epsilon de l’Armée de l’Air fin août (3).

__________

  1. Assisté par le non moins sympathique Lieutenant (R) Jean-Philippe BAJATA.
  2. Décollage de Cognac-Châteaubernard et atterrissage à Royan, puis reécollage de Royan et atterrissage à Cognac-Châteaubernard.
  3. Après accord du Ministre des Armées et de l’État-Major des Armées (EMA).

 

Avion d’entraînement, le TB-30 Epsilon a formé des générations de pilotes destinés à la chasse ou au transport. Bientôt retiré du service actif, il sera remplacé - ainsi que les Grob 120 A-F et les Alpha Jet - par le Pilatus PC-21.

Le samedi 23 juin 2018, le Colonel COSTE accueillait les lauréats charentais du BIA 2018 en présence de leurs instructeurs, de leurs professeurs et de leurs parents

 


En passant par l’Histoire

Sites favoris



IHEDN


Garde nationale


Réserve citoyenne


CAJ


CAJ


Fondation pour l'École


Espérance banlieues

Espérance ruralités

Cap Jeunesse


pucePlan du site puceContact puce

RSS

2016-2018 © Éducation à la Défense et à la Sécurité nationale - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.60