Bandeau
Éducation à la Défense et à la Sécurité nationale
Site non officiel
Descriptif du site
La Journée Nationale des Blessés de l’Armée de Terre (JNBAT)
Article mis en ligne le 18 juin 2018
dernière modification le 25 juin 2018

par Nghia NGUYEN

L’affiche de la JNBAT rennaise

 

Le samedi 23 juin 2018 se tiendra la 2e édition de la Journée Nationale des Blessés de l’Armée de Terre (JNBAT). La manifestation principale se déroulera à l’Hôtel National des Invalides (1), mais elle sera aussi déclinée dans plusieurs autres villes de garnison autour d’une cérémonie, d’activités sportives et de diverses animations.

Le nombre de blessés de guerre est en constante augmentation avec la multiplication et la prolongation dans le temps des OPEX. Leur grande majorité - au même titre que ceux qui sont décédés - est issue des rangs de l’Armée de Terre. À une époque où nous réduisons trop souvent les conflits à des actions technologiques à grande distance, nos 1000 blessés actuels nous rappellent que la guerre se fait toujours avec des hommes (et des femmes) qui tiennent le terrain directement devant l’ennemi.

Longtemps taboue, la question des blessés de guerre est de plus en plus portée sur la place publique de nos jours. L’action de la Cellule d’Aide aux Blessés de l’Armée de Terre (CABAT), des organismes relatifs aux autres armées (CABMF, CABAM, cellule de suivi des blessés de la Gendarmerie nationale) et aussi des associations (2) y est pour beaucoup. Avec la JNBAT, il existe désormais une véritable manifestation publique dédiée aux blessés de guerre.

Au-delà des blessures, qu’elles soient physiques ou « invisibles » (syndrome de stress post-traumatique), se posent par ailleurs les difficiles questions de la reconstruction physique et psychologique du soldat, de sa réinsertion (reconstruction sociale) mais aussi de l’accompagnement de sa famille. Autant d’aspects qui n’ont cessé de gagner en sensibilité avec l’augmentation du nombre de blessés. On verra dès lors tout l’intérêt de la JNBAT, dont l’initiative est de sensibiliser la société civile à la problématique des blessés de guerre. Ce n’est pas seulement aux forces armées de porter leurs blessés, mais l’entraide à nos héros brisés doit trouver le plus large écho et le plus grand soutien au sein même de la société. On appellerait cela : la Fraternité.

__________

  1. L’émission du mois de juin du Journal de la Défense est consacrée à l’Institution Nationale des Invalides.
  2. Parmi lesquelles nous pouvons citer Terre fraternité et Solidarité défense.

La médaille des blessés et son ruban

 


En passant par l’Histoire

Sites favoris



IHEDN


Garde nationale


Réserve citoyenne


CAJ


CAJ


Fondation pour l'École


Espérance banlieues

Espérance ruralités

Cap Jeunesse


pucePlan du site puceContact puce

RSS

2016-2018 © Éducation à la Défense et à la Sécurité nationale - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.60