Bandeau
Éducation à la Défense et à la Sécurité nationale
Site non officiel
Descriptif du site
Le Livre blanc de la Défense et de la Sécurité nationale

Les documents officiels qui déterminent les menaces et les risques, et définissent le cadre doctrinal d’une stratégie globale.

Article mis en ligne le 23 octobre 2020
dernière modification le 25 octobre 2020

par Nghia NGUYEN

Le "livre blanc" est un document officiel dont le nom fut emprunté au vocabulaire de l’administration gouvernementale britannique du début du XXe siècle. Il désignait alors un recueil d’informations objectives et factuelles relatives à un domaine spécifique (politique, économique...), destiné à exprimer la perception et les intentions d’un gouvernement à un moment et une situation donnés. Le livre blanc permet ainsi de définir une politique.

Sous la Ve République, ce jusqu’en 2008, les livres blancs ont été intitulés "Livre blanc sur la Défense nationale". Le premier a été rédigé en 1972 et a été renouvelé en 1994 pour adapter l’outil de défense au nouvel ordre international post-Guerre froide. À partir de 2008, prenant acte des nouvelles menaces liées à la mondialisation (notamment celles liées au terrorisme islamiste), les livres blancs sont présentés comme "Livre blanc de la Défense et Sécurité nationale". L’expression témoigne de l’élargissement du spectre des menaces, de leur planétarisation, de leur "hybridation" et de leur transversalité. La Défense devient véritablement globale.

Le Livre blanc de la Défense et Sécurité nationale a, donc, pour objectif de définir les menaces, et le cas échéant de désigner une puissance adverse perçue comme hostile. Il fixe les grandes orientations en matière de Défense et de Sécurité nationale, définissant ainsi la doctrine stratégique du pays. Il sert également d’outil de réflexion pour l’élaboration des lois de programmation militaire.

  • 1972
  • 1994
  • 2008
  • 2013

**********

LA REVUE STRATÉGIQUE DEFENSE ET DECURITÉ NATIONALE 2017


Document majeur, la Revue stratégique de Défense et de Sécurité nationale 2017 a été lancée peu avant l’élection présidentielle de la même année (1). Finalisée et officiellement présentée par le nouveau président Emmanuel MACRON en octobre 2017, elle se présente comme une réactualisation du Livre blanc de 2013, identifiant et recensant les menaces et fixant le cadre de la doctrine stratégique de la France. Ce faisant, le document a également pour objectif de tracer les grandes orientations de la future Loi de programmation militaire (2019-2025).

Conduite par un comité de 18 experts et présidé par le député européen Arnaud DANJEAN (LR), lui-même spécialiste des questions de défense, la Revue stratégique a été élaborée dans un temps assez court. Au terme de 140 auditions et de 4 voyages à l’étranger, il s’agissait de répondre aux exigences d’un nouveau Livre blanc sans y consacrer une mobilisation en temps aussi lourde et pour cause : le dernier Livre Blanc de la Défense et de la Sécurité nationale n’ayant été rédigé que quatre années auparavant.

En fait, la Revue stratégique 2017 reprend les menaces déjà identifiées dans le document de 2013 qu’elle réévalue à l’horizon 2030-2035. C’est un propos grave voire inquiétant qui se dégage de ces 111 pages où les rédacteurs prennent acte d’un contexte stratégique global en dégradation rapide et durable. À cela s’ajoute la fin d’un cycle de conflictualité où désormais de nouvelles formes de guerre viennent se conjuguer avec les anciennes formes qui, elles, n’ont pas pour autant disparu. Il en découle l’urgence à bâtir une autonomie stratégique indexée sur une véritable ambition européenne. Si les problèmes ne sont pas nouveaux eu égard à l’analyse de 2013 ; s’ils confortent plus que jamais le concept de défense globale, c’est la rapidité et l’intensité de la montée en puissance des menaces, depuis 2013, qui frappent et justifient l’élaboration de la Revue stratégique 2017.

Tout au long d’un rapport clair, rigoureux et structuré, on comprendra l’exposition de notre pays dans un environnement stratégique incertain, où émergent des conflits plus durs avec des adversaires potentiels mieux armés. Parallèlement à cette situation instable, des ruptures technologiques inédites se produisent (intelligence artificielle, robotiques, biotechnologies, mise en réseaux des systèmes…), qui placent désormais au cœur de notre culture de défense les notions de souveraineté numérique et de cyberguerre. Tout en recommandant une ambition européenne et des partenariats renforcés, la Revue stratégique 2017 trace une perspective de remontée en puissance de la France autour de trois lignes directrices : la consolidation de l’autonomie stratégique, la conservation d’un modèle d’armée complet et équilibré et le développement systématique d’un esprit d’innovation.

Trois ans après la publication officielle de la Revue stratégique de défense et de sécurité nationale, force est de constater comme le dit le CEMAT que « beaucoup de choses décrites sont déjà là ». Non seulement le déclin du multilatéralisme se confirme - notamment avec le désengagement des États-Unis -, mais il s’accompagne aussi de la montée de revendications d’États-puissances justifiant une politique agressive fondée sur le souvenir historique d’un destin impérial (Turquie, Russie, Chine). Les exemples de menaces pesant sur la sécurité collective, partant sur la sécurité directe de l’Union européenne et de la France pourraient ainsi être multipliés depuis 2013-2017, mais laissons encore le Général Thierry BURKHARD s’exprimer à ce sujet : « Le monde évolue assez vite et assez mal (…). Nous imaginions une situation en 2035… Mais en 2020, un certain nombre de cases sont déjà cochées. » (2)

__________

  1. BARLUET (Alain), « Défense : quels chantiers pour 2017 ? », in Le Figaro, 25 septembre 2016.
  2. BAROTTE (Nicolas), « L’Armée de Terre se prépare à des conflits plus durs », in Le Figaro, 12 juin 2020.

Forum
Répondre à cet article

En passant par l’Histoire

Sites favoris



IHEDN


Garde nationale


Réserve citoyenne


CAJ


CAJ


CAJ


Fondation pour l'École


Espérance banlieues

Espérance ruralités

Cap Jeunesse


pucePlan du site puceContact puce

RSS

2016-2021 © Éducation à la Défense et à la Sécurité nationale - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.60