Bandeau
Éducation à la Défense et à la Sécurité nationale
Site non officiel
Descriptif du site
Passation de commandement au 1er RIMa (juillet 2021)
Article mis en ligne le 23 juillet 2021
dernière modification le 24 juillet 2021

par Nghia NGUYEN

 

C’est au Quartier Fayolle, ce jeudi 22 juillet 2021, que s’est tenue la cérémonie de passation de commandement du 1er RIMa en présence du Général Patrik STEIGER, commandant la 9e Brigade d’Infanterie de Marine (9e BIMa). Après deux années qui ont vu se succéder des engagements multiples dans les opérations Barkhane, Sentinelle et Résilience, le Colonel Thibaud THOMAS remettait le commandement de l’unité au nouveau chef de corps : le Colonel Jobic LE GOUVELLO de la PORTE.

Unité opérationnelle prestigieuse, particulièrement présente dans l’histoire de l’Infanterie de marine, le 1er RIMa fait partie des 7 régiments qui composent la 9e BIMa, tous situés dans l’Ouest du territoire. Elle est spécialisée dans des missions de projection sur le mode d’opérations amphibies. Fer de lance de la 1re Division Scorpion, la 9e BIMa est ainsi capable de participer à des débarquements de la mer à la terre, de combattre en zone urbaine et de mener des raids blindés dans la profondeur. Ce sont notamment les AMX 10 RC rétrofités du 1er RIMa qui permettent cette dernière capacité. Cette culture de la projection amphibie explique l’actuel jumelage de la 9e BIMa avec la 3rd Commando Brigade Royal Marines en dépit de la sortie récente du Royaume-Uni de l’Union européenne. Depuis une décennie, dans le cadre des accords de Lancaster House (2010), ces deux grandes unités réalisent ainsi des exercices réguliers et sont, aujourd’hui, considérées comme pleinement interopérables.

C’est donc un beau régiment de combat que le Colonel THOMAS remet à son successeur, à charge pour celui-ci de poursuivre les deux grandes adaptations stratégiques en cours à savoir la poursuite du programme Scorpion et la préparation du 1er RIMa à un choc de haute intensité. Derrière cette expression désormais installée dans la doctrine stratégique et les médias - employée dans l’allocution du Général STEIGER -, nos contemporains doivent comprendre que le risque d’une guerre directe avec un État puissance est désormais très sérieusement envisagée au plus haut niveau de l’État. Cette guerre engagerait l’ensemble des forces armées sur tout le spectre des opérations, et nécessiterait des moyens humains et matériels abandonnés depuis la fin de la Guerre froide. Elle supposerait également un niveau de pertes dont on ne sait si l’actuelle société serait en mesure de les supporter.

 

Le drapeau du 1er RIMa et sa garde

AMX 10 RCR

Le défilé

 

La journée la plus chaude de la semaine n’a cependant pas entamé le moral des Marsouins, alignés sous un soleil de plomb durant une prise d’armes de plus de deux heures mais durcis et aguerris par une, voire plusieurs, OPEX au Mali. Avec le Colonel THOMAS, d’autres personnalités importantes faisaient aussi leurs adieux au 1er RIMa : le Lieutenant-colonel Emmanuel BLANCHARD et l’aumônier catholique du régiment. Intégré à la communauté militaire, Frère Philippe célébra aux côtés de l’évêque, Mgr Hervé GOSSELIN, la messe qui précéda la cérémonie de passation. Issu de la Communauté des Frères de Saint-Jean, il est désormais affecté à une nouvelle mission (en Bretagne) qui l’oblige à quitter le Prieuré de Cherves-Richemont et la Charente. Pendant des années, Frère Philippe a ainsi accompagné spirituellement nombre de soldats mais également nombre de sous-officiers et d’officiers du 1er RIMa qui lui sont particulièrement attachés.

 

Musique du 6e Régiment du Génie (Angers)

 

Forum
Répondre à cet article

En passant par l’Histoire

Sites favoris



IHEDN


Garde nationale


Réserve citoyenne


CAJ


CAJ


CAJ


Fondation pour l'École


Espérance banlieues

Espérance ruralités

Cap Jeunesse


pucePlan du site puceContact puce

RSS

2016-2021 © Éducation à la Défense et à la Sécurité nationale - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.60